Savez-vous quels sont vos droits si vous êtes victimes d’un accident piéton ?

Posté dans Vie pratique

Vous êtes piéton et vous venez d’être victime d’un accident, à quelle indemnisation pouvez vous prétendre ?

accident pieton

Victime piéton, conseils pour votre demande d’indemnisation

La loi Badinter du 5 juillet 1985 permet au piéton victime d’un accident de la route contre un véhicule que ce soit voiture, camion, bus ou moto d’être indemnisé sauf, bien sûr, si la faute incombe au piéton.

Ce que l’on juge comme faute commise par le piéton c’est uniquement l’accident volontaire. Toutefois si la victime a moins de 16 ans ou plus de 70 ans ou encore si elle est invalide à 80% aucune faute ne sera reconnue. Si vous souhaitez connaître tous les détails pour les indemnisations consultez ce site dédié aux victimes d’accidents piéton.

Bien entendu le montant de l’indemnisation dépendra des séquelles et des conséquences qui feront suite à un accident de la circulation. Pour cela il vous faudra une expertise médicale qui servira à évaluer le préjudice corporel mais aussi les préjudices à venir comme incapacité de travail ou encore aménagement de votre intérieur, changement de situation professionnelle, etc… 

A ce moment-là, il vous faut donc être représenté par des experts qui seront en mesure de défendre vos droits.

Il faut savoir aussi que depuis la promulgation de la loi Badinter, dans pratiquement tous les cas le piéton victime d’un accident de la route, se voit octroyé une indemnisation.

Un petit rappel aussi : Le montant des indemnisations dépend des cours d’appel et de la région où vous vous trouvez, mais le montant varie de très peu. De plus il faut aussi savoir qu’il n’existe pas de montant maximum d’indemnisation.

Savez-vous quels sont vos droits si vous êtes victimes d’un accident piéton ?
4 - 1 vote